Escape at Nikkō, magical forest

Le 27juin, 3 jours avant notre retour en France, nous sommes allé à Nikkō, à 140km au Nord de Tokyo, au pied des montagnes. Les sanctuaires et temples de Nikkō son inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999.
Pour nous y rendre c’est avec le train, 3h environ. Sans compter le fait que souvent là-bas les trains se séparent en deux à certains endroits pour finir dans deux directions différentes. Evidemment on n’était pas où il fallait ! On s’est retrouvé dans la campagne à devoir attendre 3h pour un train retour, on est donc parti à pieds, à explorer la campagne déserte où on était, heureusement le gps fonctionnait et finalement c’était super sympa ce petit coin perdu.

Finalement à Nikkō, on est accueillis par des centaines de libellules dans la ville que l’on traverse pour s’enfoncer un peu dans la forêt et arpenter les chemins qui mènent aux sanctuaires.
On découvre d’abord un pont sacré, avec une vue sublime malgré le temps gris et orageux, ensuite on commence à monter les marches en pierre comme à Inari pour découvrir des temples de plus en plus en beaux et impressionnant par leurs histoire et leurs secrets (comme réussir à entendre le sifflement du dragon si on crée une résonance pile sous sa tête peinte au plafond et pas ailleurs !) Il n’y a pas beaucoup de mot pour décrire l’immensité des sanctuaires et leur beauté autant les temples que la nature environnante, mais c’est clairement un des plus beaux endroits que j’ai pu voir au Japon jusqu’à présent. Je vous laisse admirer ça en photo et vidéo !
C’était notre dernière excursion au Japon après 6 jolis mois passés dans ce pays magique.
_____________________________________________________

On June 27, three days before we get back to France, we went to Nikko, 140km north of Tokyo, at the foot of the mountains. The shrines and temples of Nikko’s World Heritage of Unesco since 1999.
To get there we took thetrain, it’s about 3 hours. Besides the fact that often   trains split in two in some places to finish in two different directions. Obviously we were on the wrong side of the train! We ended up in the countryside, having to wait 3 hours for another train. So we walk and  explore the deserted countryside, to find another train station. Fortunately the gps signal worked and it was a nice walk through the beautiful countryside.

Now we’re at Nikko, greeted by hundreds of dragonflies in the city that we crossed to sink a little in the forest and around the paths leading to shrines.
First we discovered a red sacred bridge, with a beautiful view despite the gray and stormy weather, then we began to climb the stone steps as Inari and discover more and more beautiful and impressive temples with their history and their secrets (as hearing the whistling of the dragon if we create a resonance stack under his head painted on the  ceiling and only there or it doesn’t work!) There are not many words to describe the immensity of shrines and their beauty, but it is clearly one of the most beautiful places I’ve seen in Japan so far. I let you admire it in photo and video!
It was our last tour in Japan after 6 beautiful months in this magical country.























































pictures Nikon D5100

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s